Affaires

Caillots sanguins : Washington préconise une pause dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson

L’Agence américaine des médicaments avait pourtant déclaré vendredi dernier qu’il n’y avait pas de lien de causalité établi entre les thromboses et l’injection de ce vaccin.

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page